Montréal, Je me souviens #3 – Mon quotidien

En vivant à l’étranger, il est important d’accepter les différences du quotidien et surtout changer ses habitudes pour vivre comme une vraie Canadienne ! Vous avez pu le voir dans le précédent article : Montréal, je me souviens #2, cette ville est proche de la culture américaine. On retrouve donc quelques habitudes des Etats-Unis…

Montréal #1

Les repas

Il a fallu que je m’adapte à prendre mon déjeuner à 6h, mon dîner à 12h et mon souper à 20h (et non je n’ai pas réussi à me convertir à l’heure de souper des canadiens!). La bouffe à la française m’a manqué, mais j’ai réussi à trouver un substitut du pain : les petits bagels de St Viateur cuit au feu de bois ! Ici, les épiceries et les fruiteries proposent les mêmes produits avec des tarifs similaires aux grandes surfaces et le grand luxe : on nous range les courses à la caisse !
 DSCN1656 - copie

Les restaurants

J’ai appris à ajouter des pourboires (tips) systématiquement, au départ on n’y pense pas forcément ! Je me suis habituée à avoir une pièce de 10 cents plus petite qu’une pièce de 5 cents. Quand je fais mes courses je n’avais plus à donner de 1 et 2 cents car ça n’existe pas. Ils arrondissent au dessus ou en dessous.
Retrouvez mes bonnes adresses à Montréal dans cet article.

Le shopping

A Montréal, tu magasines autour des building qui entourent la rue Sainte Catherine, les magasins ferment à 17h ou 18h le samedi mais ils sont ouvert le dimanche ! Côté mode, on ne croise pas de sac Eastpak, mais des sacs Herschel. On ne va pas chez Jules ou Celio, mais H&M, Simmons, GAP ou Urban. Ici, les gens sont disciplinés et rangés en fil indienne avant de monter dans le bus, premier arrivé, premier à monter. Depuis deux mois, je ne vois plus de Clio, ni de 206, ni même de Fiat 500. Ici c’est Dodge, Chrysler et Ford Explorer et la police se balade en Dodge.

Les rues

Je me suis habituée à ne plus dire « rue de la … » mais simplement le nom de la rue. Ici, on ne se retrouve pas sur une place ou dans un café. Les rues sont à l’américaine, droites et tournent à angle droit. Ici, on met le GPS dans le bus pour essayer d’appréhender au mieux quand il faudra descendre du bus quand on a pas l’habitude, car personne ne dit où on se trouve et les arrêts de bus et les chauffeurs ne marquent aucune informations. Il faut toujours savoir si tu prend le bus vers le Sud ou vers le Nord. Et on dit : Le 80-N ou le 80-S ! La nuit quand tu rentres de soirée, le chauffeur de bus te demande comment était ta soirée, ou tu souhaites t’arrêter, même à 3 heures du matin, les gens sont adorables !
DSC_0242 - copie
IMG_1609 - copie

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

Une réflexion sur “Montréal, Je me souviens #3 – Mon quotidien

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s